L’analyse pre-mortem de projet : entre recul prospectif et outil systémique opérationnel pour penser la réussite ou l’échec d’un projet (membre)

25.00$

Philippe Boigey, D.Sc., Professeur en gestion de projet et directeur du Laboratoire d’études multidisciplinaires en gestion de projet, UQAC
Webconférence, 27 mai, Colloque 2020

L’analyse pre-mortem de projet a été popularisée en 2007 dans les travaux de Klein comme une technique novatrice et non conventionnelle afin de contrer la persistance du niveau élevé de l’échec des projets (et leur sous-performance générale). Elle repose sur un cadre conceptuel valide pour lutter contre un ensemble de biais cognitifs, en particulier l’« effet de groupe », qui conduit parfois l’équipe de projet à prendre de mauvaises décisions dans le déroulement des projets. Il a ainsi été démontré qu’imaginer qu’un événement ayant déjà eu lieu (rétrospective prospective) augmente la capacité à identifier les raisons des résultats futurs de 30 % (Mitchell et al, 1989).

Dans cette perspective et en s’inspirant des travaux de Klein, nous avons enrichi sa technique et son approche méthodologique sous-jacente en y apportant le raisonnement systémique et la cartographie cognitive : cela favorise les représentations mentales dans l’analyse pre-mortem de projet. C’est cette approche que nous avons présentée à plusieurs entreprises du territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour en tester d’abord sa réceptivité sur le terrain.

Coauteurs : Christophe Leyrie UQAC, Sonia Boivin UQAC

Veuillez lire attentivement nos Politiques et conditions.

59min 37sec
1 PDU : Technique

Description

Philippe Boigey, conférencier Colloque 2020 PMI Lévis-QuébecPhilippe Boigey, D.Sc.

Professeur en gestion de projet et directeur du Laboratoire d’études multidisciplinaires en gestion de projet, UQAC

Philippe Boigey est professeur en gestion de projet à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 2019. Il intervient en maîtrise de gestion de projet et au doctorat en management de projet. Il a enseigné dans plusieurs universités en France, dirigé des programmes et exercé des fonctions de direction dans une faculté en sciences de gestion et d’administration.

Il a également œuvré pendant plusieurs années à titre de directeur de projet, d’entrepreneur et de consultant en gestion de projet pour diverses organisations publiques et privées en France et en Europe.

Très impliqué à l’Université, monsieur Boigey est aussi Responsable du Laboratoire d’études Multidisciplinaire en gestion de projet. Ses intérêts de recherche portent principalement sur la modélisation de la complexité socio-organisationnelle de projet, la simulation en gestion de projet, la gestion des parties prenantes dans les projets et co-construction des projets. Il s’implique également dans le milieu économique régional et développe des recherches appliquées pour améliorer la performance des projets sur le terrain.

Titre

Aller en haut