Connaissez-vous les indicateurs de performance des projets dans lesquels vous participez ?

Depuis 2006, le Project Management Institute (PMI), réalise une enquête annuelle appelée Pulse of the Profession, dans laquelle le PMI mesure régulièrement les indicateurs de performance des projets auprès des professionnels du domaine.

Dans cet article, trois indicateurs de l’enquête 2021 sont présentés. L’enquête a été menée auprès de 3950 professionnels de projets et leurs réponses se réfèrent à des projets sur lesquels ils ont travaillé et qui ont été terminés au cours des 12 derniers mois.
Le premier indicateur concerne la réalisation des objectifs du projet. Selon les participants à l’enquête, 73% des projets ont atteint leurs objectifs commerciaux ou finalités commerciales de départ.
Le second concerne le budget, 62% des projets ont été terminés dans les limites du budget initial.
Et le troisième concerne le calendrier, 55 % des projets ont été terminés dans les délais initialement prévus.
Connaissant ces chiffres, quelle est la performance des projets sur lesquels vous travaillez ?
Les résultats de l’enquête du PMI représentent de nombreuses opportunités pour améliorer la performance des projets, surtout si nous souhaitons atteindre l’excellence dans la gestion de nos projets en termes d’efficacité et d’efficience.
Partagez votre opinion avec nous ! Que pensez-vous des résultats de l’enquête PMI ? Sont-elles réalistes ? Ou sont-ils trop éloignés de la réalité ?
Voici le lien pour accéder à l’enquête du PMI 

À propos de l’auteur

Érika Souza De Melo ,

Érika Souza De Melo est diplômée en génie électrique (baccalauréat et maîtrise). Elle détient également un MBA et un DBA dans le domaine de la gestion de projet. Erika a consacré sa thèse de doctorat sur le retravail de conception technique en projet de développement de produit aéronautique. Elle a travaillé au sein de grandes entreprises du secteur automobile et aéronautique, dont Delphi Automotive Systems, Airbus Hélicoptères, Embraer et Bombardier aviation. Elle est professeure en gestion de projet à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Ses intérêts de recherche portent sur les erreurs et le retravail, le changement d’ingénierie, la prise de décision dans la gestion de projets de développement de produits complexes.