Petite histoire du PMI – 50e anniversaire de sa fondation

Dans le cadre du 50e anniversaire de la fondation du PMI et au bénéfice de notre communauté, il est opportun de faire un petit retour sur la fascinante histoire de cette organisation.

NDLR Les photos sont tirées d’un vidéo sur Youtube. C’est pourquoi elles sont un peu floues.

https://www.youtube.com/watch?v=E2NY-WOtP5o

Le contexte

Avec un peu de recul et comme dans beaucoup de domaines, on se demande comment nous en sommes arrivés à faire les choses comme nous les faisons aujourd’hui. Tout cela semble si naturel – comme quelque chose qui va de soi.

Ceci, alors que dans la plupart des domaines, la construction des savoirs est un processus d’accumulation souvent associé à une suite d’essais et erreurs. Notre capacité à planifier et gérer les projets a suivi le même chemin.

Les débuts, il y a 50 ans

En 1969, alors que plusieurs d’entre nous n’étaient pas nés (je m’exclus du nombre), quelques passionnés cherchaient à améliorer la façon dont on planifiait et gérait les projets. Leurs discussions visaient « l’avancement de la pratique, de la science et de la profession en gestion de projet».

Tout a commencé autour d’un dîner entre trois hommes à Philadelphie.

En tant que telle, la gestion de projet a commencé à être utilisée dans les années 60, dans les industries américaines de l’aérospatiale, de la construction et de la défense. Les discussions sur la mise en place du PMI ont commencé autour d’un dîner au début de 1969 entre trois hommes au restaurant Three Threes, à Philadelphie.

À la fin de ce repas, il fut décidé qu’une nouvelle organisation devrait être formée pour fournir aux gestionnaires de projet un moyen de s’associer, de partager de l’information et de discuter de problèmes communs.

En 1969, après l’incorporation du PMI, un premier symposium fut organisé à Atlanta, au Georgia Institute of Technology en Georgia. 83 personnes participèrent à ce premier événement.

1er Symposium à Atlanta – 1969

Cette réunion a officiellement reconnu cinq personnes comme étant les fondateurs de PMI – James Snyder, Eric Jenett, Gordon Davis, E.A. – “Ned” Engman et Susan C. Gallagher. Le Project Management Institute (PMI) est une organisation sans but lucratif.

La croissance

Dans les années 1970, les efforts de normalisation représentaient 10 à 15 p. 100 des efforts de l’institut. Très rapidement l’institut a participé à des activités nationales par l’intermédiaire de l’American National Standards Committee et à l’échelle internationale, grâce à la liaison avec un observateur désigné de l’International Project Management Association d’Europe.

Première employée à temps partiel – 1973

Un bureau moderne s’imposait!

Objectifs

Le PMI a décrit ses objectifs en 1975 :

  • reconnaître la nécessité du professionnalisme dans la gestion de projet;
  • créer un forum pour échanger librement sur les problèmes, solutions et applications de bonnes pratiques en gestion de projet;
  • coordonner les efforts de recherche dans le monde industriel et universitaire;
  • élaborer une terminologie et des techniques communes pour améliorer les communications;
  • fournir une interface entre les utilisateurs et les fournisseurs de matériel et de logiciels;
  • fournir des lignes directrices pour l’enseignement et le perfectionnement professionnel dans le domaine de la gestion de projet.

Adoption du premier code d’éthique – 1982

Dans les années 1980, des efforts ont été faits pour normaliser les procédures et les approches de gestion de projet.

  • 1981 – Un projet est initié pour développer les procédures et concepts nécessaires pour soutenir le développement de la gestion de projet comme une profession.
  • 1983 – un rapport spécial intitulé : « Ethics, Standards, and Accreditation Committee Final Report» donne en partie les bases nécessaires pour créer un premier référentiel. Il s’agit d’un premier essai pour documenter et standardiser les pratiques et informations relatives à la gestion de projet.
  • 1983 – Les directives pour la certification comme « Project Management Professionnal – PMP » sont publiées.
  • 1984 – Premier examen de certification PMP
  • 1987 – une première mouture du « The Project Management Body of Knowledge » est publiée sur la base des documents précédents.

Publication du « A Guide to the Project Management Body of Knowledge »

  • 1996 – Après un travail important de validation et de consultation auprès des différentes instances et professionnels, « A Guide to the Project Management Body of Knowledge » a été publié. Cette version a été comme le PMBOK® Guide 1st Edition.
  • 2000 – Publication de la 2e version du PMBOK — suivies d’autres versions jusqu’à la version courante V6.

Publication de la première ébauche du PM Body of Knowledge

À la fin des années 1990, Virgil R. Carter est devenu président du PMI. En 2002, Carter est remplacé par Gregory Balestrero, qui dirige l’institut dans la décennie suivante. Le nombre de membres a encore triplé pour atteindre 260 000 membres de 150 pays en 2008. En 2019, le président est Sunil Prashara.

Quelques dates importantes en gestion de projet – question de se donner un peu de recul 🙂

  • 1917 : création du diagramme de Gantt (Henry Gantt)
  • 1931 : projet du Barrage Hoover (Hoover Dam)
  • 1957 : création de la méthode du chemin critique (Critical Path)
  • 1958 : création de la méthode PERT (Program Evaluation Review Technique). Inventée pour le projet Polaris de la US Navy
  • 1962: Obligation par le Département de la Défense américaine d’utiliser un WBS (Work Breakdown Structure) dans ses projets
  • 1969 : Création du PMI
  • 1996 : Publication du PMBOK v1
  • 1996 : Le Scrum reconnu comme un style de gestion de projet

Conclusion

Considérant l’histoire du PMI, on se rend compte que ce fut un effort de réflexion considérable, soutenu par une volonté d’améliorer les choses. Merci à tous ceux qui ont donné leur temps et énergie pour faire arriver cette belle réalisation.

Aujourd’hui, le PMI offre 8 certifications (dont le celle du PMP), compte plus de 200 chapitres répartis dans plus de 200 pays, un réseau de 1600 formateurs accrédités, et plus de 6 millions de copies du PMBOK sont en circulation.

Dans les années qui viennent, il est sûr que les défis de transformation qui se posent à nous aujourd’hui seront relevés avec brio – notamment celui de l’agilité. Dans le passé nous avons su nous réinventer et cette fois encore, nous le ferons. Bon 50e !

Présentation de l’auteur

Monsieur Marc Lafontaine PMP
Conseiller senior en architecture d’affaires, Alithya

marc.lafontaine@alithya.com

Monsieur Lafontaine PMP, cumule plus de 30 années d’expérience en gestion des TI dans les secteurs public et privé. Son savoir-faire a été mis à profit à titre de chef de projet ou architecte d’affaires dans de nombreux dossiers technologiques d’envergure ou projets de transformation.

Actuellement, il exerce comme conseiller senior en architecture d’affaires au sein de l’équipe Alithya. Il est également administrateur au PMI Lévis-Québec depuis plusieurs années, conférencier et rédacteur de nombreux articles portant sur les domaines de la gestion de projet et l’analyse d’affaires.

Article précédent
Tout le monde peut faire de la gestion de projet
Article suivant
Bulletin mensuel – octobre : Couleurs d’automne + Congrès mondial PMI … changements en vue !

Articles liés

Menu