Le VG analyse PHÉNIX

Photo : Courtoisie Radio-Canada

Il s’agit du rapport d’un audit réalisé par le vérificateur général du Canada et déposé au printemps 2018 : Rapport 1 — La création et le déploiement du système de paye Phénix. C’est un audit qui visait à déterminer si Services publics et Approvisionnement Canada avait géré efficacement la mise en œuvre du nouveau système de paye. Le rapport décrit les différentes étapes du projet et les raisons de son échec. Comme on dit: parfois… on apprend à la dure.

 

Rapport 1 — La création et le déploiement du système de paye Phénix
Printemps 2018

En 2009, le gouvernement du Canada a lancé un projet en vue de remplacer le système qu’il utilisait depuis 40 ans pour traiter la paye de ses 290 000 employés répartis dans 101 ministères et organismes. L’Initiative allait permettre de centraliser les services de paye pour près de la moitié des ministères et organismes. Le but recherché était de diminuer les coûts associés au traitement de la paye du gouvernement.

Services publics et Approvisionnement Canada a entrepris deux projets :

  1. Centraliser les opérations liées à la paye pour 46 ministères et organismes au nouveau Centre des services de paye de la fonction publique ouvert à Miramichi, au Nouveau-Brunswick.
  2. Adopter un nouveau logiciel de paye pour tous les ministères et organismes. Il a fallu sept ans pour terminer l’initiative, qui était dotée d’un budget de 310 millions de dollars, dont 155 millions de dollars pour la création et le déploiement du nouveau logiciel de paye.

L’audit explique le contexte du projet et les rôles et responsabilités. Une bonne partie des problèmes proviennent de là. Avons-nous des situations similaires dans nos projets? L’audit est une analyse percutante sur ce projet.

Lisez la suite ici

Article précédent
Où en sommes-nous avec l’agilité?
Article suivant
Gestion de la capacité – un aspect mésestimé de la gestion de vos projets !

Articles liés

Menu